Organisés, unis et solidaires, traçons une nouvelle route économique...

T.D.O
unisol

Assurance travail : une place pour tous!

LA CREATION D'EMPLOI

L’entreprise ne crée pas l’emploi, elle organise le travail généré par les consommateurs,

c’est donc le consommateur qui crée l’emploi ou qui le détruit suivant à qui il achète.

 

Rien ne sert d’imposer des choses par la contrainte aux entreprises (grèves, conflits, violences ou autres), mieux vaut montrer la puissance de consommation au service de l’entreprise. L’entreprise, dès qu’on lui promet d’acheter, peut faire tout ce que veut le client, le consommateur, ses employés qui ne sont que les clients des clients des clients de ses clients. Le client est donc roi, voilà pourquoi employeur et salarié doivent avoir une liaison forte, ils ont tous deux des intérêts communs.

 

L’entreprise qui organise le travail suite à la demande, doit utiliser un maximum de personnel (client) pour créer un maximum de richesse, mais elle doit prélever pour sa rémunération nécessaire à sa pérennité un minimum pour laisser au système un maximum de ressource, d’énergie. Equilibre fondamental à la longévité.

 

C’est une passerelle pour que nous soyons unis et solidaires, le social et l’économique.

 

Cependant aujourd’hui nous pouvons constater que nous sommes loin de cette situation, le chef d’entreprise n’a aucun soutien, il doit chercher en permanence des marchés, du travail pour ses employés.

 

 Dans ces conditions il est nécessaire d’être le moins cher possible, de faire du marketing, de la publicité, avoir des commerciaux, être compétitif, prendre le travail aux autres (dans son pays comme à l’export), tous les moyens sont bons…

Voir ''marchés de dupes, l'économie du mensonge et de la manipulation'' par Akerlof et Skiller, deux prix Nobel d'économie.

 

Dans les entreprises on parle de commando pour des opérations commerciales.

On parle aussi de guerre économique, d'intelligence économique (avec de vrais conseillers militaires ou anciens militaires )

Voir le livre de Bernard Esambert : "la guerre économique mondiale" en 1991.

 

Il est vrai que lorsqu'on visite certains sites industriels, ils semblent avoir été bombardés, les machines de plusieurs millions vendus pour le prix de la ferraille à la chine, qui déclarait vouloir nous envoyer des sacs de riz dans quelques années. Nous les en remercions par avance, sait-on jamais jusqu'où tournera la roue.

 

De même du côté  des demandeurs d'emploi, c'est à celui qui peut prendre la place aux autres, piston, réseaux, formation, études C.V. etc... Il n'y a pas de place pour tout le monde!  Avec tous les abus que l'on peut imaginer, et les situations difficiles que doivent supporter ceux qui ont un emploi. On leur demande d'en faire toujours plus, et de gagner toujours moins. On se rapproche des pays où les employés sont exploités.  Puis à la retraite, ils vont grossir les rangs du secours populaire. Quant aux produits, leurs qualités déclinent d'années en années, et l'on parle d'obsolescence programmée.

 

- Informations et recherches en organisation socio-économique -

 

TDO unisol © 2016               

 

 

siren: 345 266 555 000 35

Contact

06 12 51 53 10

Castelnau - Haute-Garonne - France

tdo-france@tdounisol.fr

Organisés

Unis

Solidaires

Copyright © André Stachowiak